Home Page   Biography   Compositions   String Quartet   Events

Page d'accueil   Biographie   Compositions   Quatuor à cordes   Événements
 
 
 
Nigel Keay - String Quartet No.1 (1983)
Streichquartett I   -  Quatuor à cordes N°1

In four movements, duration: ca. 13 minutes

 

1. Crotchet = 60 (3'48")

2. Tempo di valse (4'01") http://nigelkeay.com/audio/sq1/nksq1m2.mp3 The Second Movement played by Daniel Rémy, Iwona Gotowecka-Janaillac, Nigel Keay & Stephan Lagorce).
3. Lento (2'20") http://nigelkeay.com/audio/sq1/sq1_m3_1983.mp3
4. Allegro (3'02") http://nigelkeay.com/audio/sq1/sq1_m4_1983.mp3
     
 
 
 
 
             
 
Commissioned by the Dowse Art Museum, Lower Hutt, for its 1983 Concert Series of NZ music. The first performance was given on the 27th November 1983 by the Amabile String Quartet (Alan Foster, Glenda Craven, Lyndsay Mountfort, Annemarie Meijers), the players all being members of the New Zealand Symphony Orchestra. String Quartet No.1 was also performed at the National Art Gallery, Wellington in 1983, and at the University of Otago, Dunedin, NZ in 1986.

String Quartet No.1 is a concise work written in an at times modernist language somewhat inspired by the music of Alban Berg and Arnold Schoenberg. The second movement is a kind of "Second Viennese waltz" - a reference to the Second Viennese School at the beginning of the 20th Century.

See also: String Quartet No.2 (1995)

     
Le Quatuor à cordes N°1 est une commande du musée Dowse de Lower Hutt. Il était destiné à une série de concert de musique néo-zélandaise en 1983. C'est le Quatuor Amabile, composé de membres de l'Orchestre Symphonique de Nouvelle-Zélande (Alan Foster, Glenda Craven, Lyndsay Mountfort, Annemarie Meijers) qui le créa le 27 novembre 1983. Le quatuor fut également joué au musée national de Wellington en 1983, et à l'université d'Otago, à Dunedin, NZ en 1986.

Le Quatuor à cordes N°1 est une œuvre concise écrite dans un langage parfois moderniste, inspiré par la musique d'Alban Berg et d'Arnold Schoenberg. Le deuxième mouvement est ainsi une sorte de 'valse viennoise', par référence à l'école viennoise du début du XXème siècle.

Voir aussi : Quatuor à cordes N° 2 (1995)